Aller au contenu principal
Accueil \ Representations \ Délégation Consulaire Régionale du Centre- Est

Flash info

11 juin 1948 - 11 juin 2022, la CCI du Burkina Faso commémore les 74 ans de sa création.

Délégation Consulaire Régionale du Centre- Est

Localisation 

La région du Centre-Est fait frontière avec les Républiques voisines du Togo et du Ghana. C’est une région qui s’étend sur une superficie de 14 964 km2 pour une population estimée en 2013 à 1 384 663 habitants soit une densité de 92,5 habitants/km2. Elle concentre 8% de la population nationale et occupe 5,3% du territoire.

Principaux secteurs d’activités 

1- Agriculture 

Le Centre-Est est l’une des régions à fort potentiel agricole du Burkina. L’agriculture occupe 85% de la population.

Au cours de la campagne 2012-2013, la province du Koulpélogo était excédentaire avec un taux de couverture des besoins céréaliers de 149%. La province du Kouritenga quant à elle, était équilibrée avec 98% comme taux de couverture des besoins pendant que la province du Boulgou était déficitaire avec un taux de couverture de 85%. La région est globalement équilibrée avec un taux de couverture des besoins céréaliers de 103%.

Le sorgho est la spéculation la plus produite suivi du  mil, du maïs et du riz. On note une variation de la production selon les années et les provinces pour les cinq dernières années. 2011 reste l’année la plus prolifique en matière de production céréalière avec une production totale de 525 810 tonnes pour l’ensemble de la région du fait de la bonne pluviométrie qu’a connue la région au cours de la même année.

Les principales cultures maraîchères rencontrées dans la région sont : la tomate, l’oignon, le chou, l’aubergine, le poivron, la carotte, le gombo, la laitue, le piment, la courgette, le persil, l’ail, le haricot vert et le paprika.

Le chou, la tomate, l’oignon et l’aubergine sont les spéculations les plus produites. Le maraîchage offre des opportunités aux producteurs de mener des cultures de contre saison. Les principales cultures de contre saison sont : maïs, riz, blé, manioc, pomme de terre, patate, niébé, arachide et soja.

La majeure partie des cultures de contre saison sont menées dans la province du Boulgou. La province du Kouritenga en produit moins et celle du Koulpélogo produit une infime partie.

2- Elevage 

L’élevage occupe 5% de la population. La région abrite l’une des plus grandes zones pastorales du pays ; il s’agit de la zone pastorale de la Nouaho. Le mode d’exploitation dominant est traditionnel, mais l’élevage d’embouche surtout destiné à l’exportation commence à prendre de l’ampleur..

La région du Centre-Est est une importante zone de transit du bétail en direction des pays voisins. En 2013, les caprins représentent l’espèce dominante dans la région avec 43,44% de l’effectif du cheptel hormis la volaille.

3- Industrie et artisanat

Le secteur industriel est presque inexistant dans la région. On peut cependant citer la présence de cinq  boulangeries modernes dont trois au Boulgou et deux au Kouritenga. Il existe également quatre mini-laiteries à Bittou, Garango, Ouargaye et Pouytenga.

L’artisanat est peu développé et concerne les domaines de la poterie, la soudure, la menuiserie et le tissage. Les principaux produits artisanaux sont : outillage agricole, nattes, paniers, objets en cuir et peaux. .

La région compte des centres artisanaux, dans les chefs-lieux de provinces et  dans quelques chefs-lieux de départements  qui occupent surtout des handicapés, mais aussi des jeunes filles. Il existe à Tenkodogo et Garango un centre Artisanal Féminin (mission catholique) qui forme au tissage, à la couture, au secourisme, etc. 

Le Centre de réhabilitation à base communautaire des aveugles et autres handicapés (RBCAH) assure la formation en mécanique et  couture. Il existe aussi l’association provinciale des artisans et groupement d’artisans du Boulgou.

En dehors de ces centres, l’artisanat de production de biens d’usage courant constitue également une source de revenus pour la population rurale pendant la saison sèche.

4- Commerce

L’activité commerciale est très développée dans la région. Elle abrite le marché de Pouytenga qui a un rayonnement international.

Les principales activités commerciales concernent le bétail, les produits agricoles  et les produits de l’artisanat. Le commerce de bétail est très développé à cause des marchés à bétail de Pouytenga, de Bittou, de Tenkodogo et de Ouargaye.

Un recensement des Unités Industrielles et Commerciales (RIC) des six (06) grandes villes de la région a été réalisé. Cette opération a permis de dénombrer 364 unités. La province du Boulgou qui regroupe les villes de Bittou, Garango et Tenkodogo totalise à elle seule 50% de ces unités.

5- Tourisme et hôtellerie

Les sites touristiques potentiels de la région sont peu valorisés. A l’exception de la zone agricole de Bagré, le mont Boulgou, la colline de Katanga et le mausolé de naaba Zougrana, les autres sites sont non exploités.

Les Nabasga de Tenkodogo, Koupéla, Ouargaye, Sanga et Toudtinga constituent les cérémonies coutumières d’importance touristique qui drainent chaque année des foules. L’essor du tourisme pourrait être favorisé par le développement de l’hôtellerie dans la région.

L’hôtellerie, à l’opposé du tourisme, connaît un développement réel avec la réalisation de nouvelles infrastructures hôtelières en particulier dans la province du Boulgou.

6- Transport

L’activité de transport est bien développée dans la région compte tenu du dynamisme de l’activité commerciale.

Ce trafic est facilité par l’état général relativement satisfaisant du réseau des routes nationales. En effet, le bitumage des tronçons Tenkodogo-Garango et Sapaga-Pouytenga a contribué à l’amélioration du secteur du transport dans la région. La région du Centre-Est est desservie de façon permanente par quatre compagnies de transport dont trois basées dans la région.


L'Assemblée Consulaire Régionale (ACR) est composée de cinquante trois (53) élus consulaires.

Le Bureau de l'ACR est composé ainsi qu'il suit:

- Président : M. Fasnéwendé MINOUNGOU   

- Vice- Président: M. Madi SANA                                                          

- 1er Secrétaire: Mme Sabine BALIMA

- 2è Secrétaire: M. Boniface KONYELGRE