Aller au contenu principal
Accueil \ Representations \ DCR du Centre - Ouest

Flash info

11 juin 1948 - 11 juin 2022, la CCI du Burkina Faso commémore les 74 ans de sa création.

DCR du Centre - Ouest

Localisation

La région du Centre-Ouest couvre une superficie de 21 891 km², soit 8 % du territoire national. Elle est délimitée au Sud par la République du Ghana, au Nord par la région du Nord; à l’Est par les régions du Centre-Sud et du Centre, à l’Ouest par les régions de la Boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest au Nord-Est par la région du Plateau Central.

Elle regroupe les provinces du Boulkiemdé, du Sanguié, de la Sissili et du Ziro avec respectivement pour chef lieux, les villes de Koudougou, Réo, Léo et Sapouy. Elle compte, trente-quatre (34) communes rurales et est constituée de 590 villages administratifs. La plus grande province de la région est la Sissili qui couvre 32,9% de sa superficie et la plus petite province est le Boulkiemdé avec 19,6%.

Principaux secteurs d’activités

La région du Centre-Ouest bénéficie d’une bonne répartition des pluies surtout dans sa partie sud, des sols aptes à la pratique des cultures de rente et des sites propices au maraîchage et à la petite irrigation.

L’agriculture dans la région est dominée par les céréales (mil, sorgho, maïs, riz).Les activités agricoles portent également sur les cultures de rente (coton, arachide, sésame, soja), les cultures maraîchères (tomate, oignon, choux, carotte, aubergine, salade, etc.) et les autres cultures vivrières (niébé, voandzou, patate, igname). Il faut signaler que la production fruitière est également importante (mangue, papaye, citron, melon, pastèque) dans la région.

Sur les cinq dernières campagnes (de 2009 à 2013) la production céréalière a connu une augmentation progressive avec néanmoins une chute en 2013 par rapport en 2012 (472 124 tonnes contre 546 983 tonnes).

Les superficies totales des céréales ont évolué en dents de scie sur la même période. Le sorgho blanc est la céréale la plus cultivée sur la période en termes de superficies et le  riz la céréale la moins cultivée.

Pour la campagne agricole 2013-2014, la production céréalière totale de la région était de 472 124 tonnes. La Sissili et le Sanguié sont les provinces où la production est plus importante.

En termes de répartition de la production par province et par spéculations, le Sanguié vient en tête dans la production du sorgho blanc et du mil, la Sissili dans la production du maïs et le Ziro dans la production du riz et du sorgho rouge.

L’élevage dans le Centre-Ouest est caractérisé par la prédominance de deux systèmes : 

  • le système traditionnel extensif qui est caractérisé par des migrations cycliques à la recherche de pâturages et de points d’eau. Ce mode d’élevage est pratiqué surtout par les peuhls dont les troupeaux sont constitués de zébus, de métis et de taurins.
  • le système semi intensif qui est caractérisé par un élevage en association avec l’agriculture ou l’agro - pastoralisme avec le plus souvent un cheptel constitué de bovins, de petits ruminants, d’asins, de porcins, d’équins et de volaille.

Les principales espèces rencontrées dans la région sont les bovins, les ovins, les caprins, les porcins, la volaille et les asins.

En 2013, l’effectif des bovins, était plus important dans la province de la Sissili, celui des équins dominant dans la province du Ziro, les effectifs des ovins, des caprins, des porcins, des asins et de la volaille plus importants dans la province du Boulkiemdé. Il faut noter également que la province de la Sissili vient en deuxième position en ce qui concerne l’élevage des ovins, des caprins, des asins et de la volaille dans la région, celle du Sanguié vient en seconde position dans l’élevage des porcins et des bovins. La province du Boulkiemdé vient en seconde position concernant l’élevage des équins.

L’élevage dans la région est confronté à la dégradation du couvert végétal, à l’insuffisance des points d’eau d’abreuvement et des pistes à bétail et à la faible couverture vaccinale contre les principales pathologies. Ces facteurs constituent des obstacles sérieux au développement de l’élevage.

Il existe une seule zone pastorale active dans la région, celle de Yallé à cheval entre la province de la Sissili (Commune de Biéha) et du Ziro (Commune de Cassou) Axe Ouaga-Sapouy-Leo-Ghana qui couvre une superficie de 40.00 ha avec 853 familles installées pour une population estimée à 5544 habitants.

Les principales pathologies animales qui affectent le cheptel sont surtout le charbon symptomatique, la pasteurellose, le PPCB, la maladie de New Castle et la rage. La situation des vaccinations du cheptel en 2013 est résumée dans le tableau suivant :

  1. Pêche et chasse   

Il existe dans la région d’énormes potentialités dans le domaine de l’aquaculture. En effet, quatorze (14) plans d’eau à vocation piscicole ont été recensés en 2009 dans la province du Boulkiemdé, un (1) dans la Sissili, quatre (4) dans le Ziro et deux (2) dans la province du Sanguié. Malheureusement les données statistiques ne sont pas disponibles à l’exception de trois plans d’eau qui fournissent des données sur la quantité de poissons pêchés. Il s’agit des plans d’eau de Tiogho-Mouhoun dans le Sanguié, le plan d’eau de Dalo dans le Ziro et le plan d’eau de Boura dans la Sissili qui produisent respectivement 10, 4 et 9 tonnes de poissons par an. Le barrage de soum (le plus grand barrage de la région) en construction devrait pouvoir constituer un des principaux points de production. La pêche est pratiquée par capture, donc de façon artisanale.

En ce qui concerne la chasse, la région du Centre-Ouest présente un milieu favorable à l’activité de la chasse au regard de la diversité des ressources fauniques. Cette faune est dispersée dans toute la région avec une forte présence dans les réserves de faune de la Sissili et du Ziro que sont :

  • le parc National Kaboré Tambi dont 26,5 % de la superficie se trouvent dans la région ce qui représente environ 41 000ha ;
  • le Ranch de gibier de Nazinga dont 21,5 % de la superficie se trouve dans la région, soit environ 20 200 ha.

En plus des zones villageoises de chasse, la région abrite une zone de chasse concédée dénommée « Safari de la province de la Sissili ». Cette concession attribuée en 1996 a une superficie de 32 700 ha. La concession de chasse de Koualio (environ 37 000 ha) est en cours d’aménagement dans la commune de Zamo.Tous les grands mammifères de savane se rencontrent dans la région : éléphants, buffles, hypotragues, bubales, damalisques. On y rencontre également des phacochères, singes rouges, crocodiles, lièvres, outardes, pintades sauvages, poules de roches etc.

4- Industrie et artisanat

Le secteur industriel du Centre-Ouest est très peu développé. Les industries de la région sont dans la plupart des cas de petite et de moyenne taille. Au niveau de l’implantation spatiale des unités, on note une concentration des unités dans la ville de Koudougou. Cette implantation découle des facteurs suivants : l’eau, l’électricité, l’importance d’infrastructures tels que les réseaux routier et ferroviaire.

Le secteur de l’artisanat concerne des activités assez diversifiées que l’on peut regrouper sous les formes suivantes : l’artisanat d’art, l’artisanat de production et l’artisanat de service.

Au niveau de l’artisanat d’art on retrouve la poterie, la sculpture de bois, la fabrication de figurine en plâtre et des masques. Ce type d’artisanat est très répandu dans la région du Centre-Ouest et occupe une bonne partie des populations sans distinction de sexe.

S’agissant de l’artisanat de production, la forge, la vannerie, le tissage et la fabrication artisanale des meubles sont les spécialités rencontrées dans la région.

Enfin l’artisanat de services d’entretien ou de réparation relevant de la mécanique, de l’électricité, de la plomberie, de la maçonnerie, de la blanchisserie, de la teinture, etc. Ce type d’artisanat se rencontre un peu partout dans les différentes localités de la région.

5- Commerce

L’activité commerciale dans la région est essentiellement basée sur les échanges des produits de l’agriculture, de l’élevage, de l’artisanat et de produits manufacturés. Les opportunités d’échanges intra régionales se réalisent grâce aux différents marchés implantés dans la plupart des localités. Dans la région s’organisent régulièrement des activités de promotion des produits locaux. On peut retenir dans le cadre des activités commerciales de la région:

  • la journée des fruits et Légumes et la fête du Dindon organisées chaque année dans la province du Sanguié ;
  • la fête du poulet qui se tient annuellement à Poa dans la province du Boulkiemdé;
  • la journée de l’igname que la province de la Sissili accueille après chaque récolte des tubercules.

En matière d’infrastructures marchandes, la région compte 05 marchés principaux, 33 marchés secondaires et 02 marchés à bétail.

  1. Tourisme et hôtellerie

Le potentiel touristique de la région est considérable. Les principaux sites touristiques sont : la zone de Safari dans la Sissili, le Nayiri de Kokologho, le musée Rayimi, les mares aux crocodiles sacrés de Sabou, Sapouy, Lou, Dalo et de Cassou. Le site le plus connu est celui de Sabou.

En plus de ces sites la région abrite de nombreuses manifestations culturelles à caractère touristique. On peut citer entre autres les Nuits Atypiques de Koudougou, le festival des masques de Pouni.

La région compte de nombreux hôtels et autres sites d’hébergement dont les plus importants sont à Koudougou.

L'Assemblée Consulaire Régionale (ACR) est composée de neuf (09) élus consulaires.

Le Bureau de l'ACR est composé ainsi qu'il suit:

- Président M. Issa  SIEMDE

- Vice Président: M. Émile Didier BATIONO
- Secrétaire: M. Timothée Nabonswendsongre ZONGO.