Aller au contenu principal
Accueil \ La Cci \ Les Structures Spécialisées

Les Structures Spécialisées

Au fil de son évolution et dans un souci de performance au service du secteur privé burkinabè, la Chambre de Commerce et d'Industrie a créé ou contribué à créer des structures spécialiées que sont:

 

1- Le Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN): créé par arrêté 08-063/MCPEA/SG/DGDI du 18 mars 2008, il est placé sous l’autorité directe du Comité de Pilotage National (CPN) dont il met en œuvre les décisions et est en contact direct avec les entreprises.

 

Le BRMN, interface opérationnel des Programmes (PRMN et PRED), communique, sensibilise les entreprises, reçoit et traite les demandes d’adhésion des entreprises aux différents programmes, assure le suivi de l’exécution de leur plan de restructuration et de mise à niveau qu’il soumet au comité de pilotage national, établit les contrats avec les entreprises attributaires de primes ou de financement et veille au respect de toutes les procédures en matière de validation des différents rapports de pré-diagnostic et de diagnostic stratégique, de déblocage des fonds sous forme de subvention et / ou de crédit accordés aux entreprises inscrites aux différents Programmes et de suivi des plans de restructuration / mise à niveau validés par le Comité de Pilotage National.

Il met en œuvre les activités de renforcements des capacités des acteurs et réalise toutes les actions permettant de doter les programmes des outils nécessaires à une bonne compréhension des secteurs cibles et une évaluation correcte des plans de mise à niveau et de restructuration.

http://brmn.bf/qui-sommes-nous/presentation/

 

2- le Centre d'Arbitrage, de Médiation et de Conciliation de Ouagadougou (CAMC-O): Ce Centre est une innovation majeure qui contribue à l’amélioration, l’assainissement, et la sécurisation de l’environnement juridique et judiciaire au Burkina Faso. Il renforce la confiance entre les opérateurs économiques burkinabé et leurs partenaires étrangers. Par ailleurs il contribue à désengorger les juridictions étatiques.

 

L’Arbitrage, la Médiation et la Conciliation sont des mécanismes de règlement des différends dont l’organisation repose fondamentalement sur la volonté des parties. Le recours à ces modes de règlement des différends est une tendance généralisée qui marque la modernisation de la gestion des contentieux, notamment ceux relevant du monde des affaires. Il préserve les valeurs fondamentales des affaires à savoir, la confidentialité, la rapidité, l’impartialité, l’efficacité et la rentabilité.

 

Le Centre d’Arbitrage, de Médiation et Conciliation de Ouagadougou joue ainsi un rôle essentiel dans le développement et la promotion des Modes Alternatifs de Règlement des Conflits (MARC) ou Alternative Dispute Résolution (ADR) selon la terminologie anglo-saxonne.

 

https://camco.bf/historique-organisation/

 

 

 

3- Le Centre de formalités des Entreprises (CEFORE) : passage unique pour les entreprises qui doivent accomplir les formalités administratives nécessaires à la création, à l’extension ou à la reprise de sociétés, d’entreprises individuelles ou d’établissements secondaires, le CEFORE a pour mission d’accompagner la création d’entreprises, de faciliter et de simplifier les démarches des promoteurs auprès des différentes administrations.

 https://www.me.bf/fr/formalites/entreprise

 

 

4- Les Centres de Gestion Aagréés de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso sont des organismes à caractère associatif, dotés de la personnalité morale. Rendus opérationnels grâce à l’Etat burkinabè et à la subvention de l’union Européenne, la création des CGA a connu la contribution spéciale de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF) et des membres fondateurs qui sont au nombre de 9. Le public cible du CGA sont les entreprises, les personnes physiques et morales du commerce, de l’industrie, de l’artisanat, des services inscrits au registre du commerce et du crédit immobilier (RCCM), relevant du Régime du Réel Simplifié d’Imposition (RSI) ou les entreprises relevant de la Contribution du Secteur Informel (CSI) désireuses d’opter pour le RSI. La mission du CGA est de promouvoir le développement de la Micro, Petite et Moyenne Entreprise (MPME) par l’assistance en matière de management, de gestion comptable, financière, fiscale et sociale.
 

https://cga-bf.bf

 

5- L’Institut Supérieur de Génie Electrique du Burkina Faso « ISGE-BF » a été fondé à l’initiative de dix-huit (18) entreprises du secteur de l’énergie et des télécommunications, réunies autour de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Burkina Faso (CCI-BF).

 

Depuis 2003, cet institut a pour vocation la formation de haut niveau en génie électrique, répondant ainsi aux besoins des entreprises. Notre institut est aisément accessible.

 

L’ISGE-BF est un établissement d’enseignement supérieur à caractère professionnel et scientifique qui figure parmi les écoles supérieures les plus dynamiques. Il jouit d’une personnalité morale et d’une autonomie pédagogique et constitue un carrefour interdisciplinaire sans pareil. C’est également un Institut de formation professionnalisante d’une richesse exceptionnelle où tous les grands secteurs d’avenir, notamment l’Electricité Industrielle, les Réseaux Informatiques & Télécommunications et la Maintenance Industrielle sont représentés. Vous trouverez à l’ISGE tous les services de proximité pour votre épanouissement.

 

Il est situé à la ZAD II à Ouagadougou sur la circulaire du SIAO (boulevard Tansoba n°2073), près de CFAO Motors, en face du CMA du secteur 30 et du laboratoire national de santé publique.

 

http://www.isge-bf.org/

 

 

6- La Maison de l'Entreprise du Burkina Faso (MEBF): Porté sur les fonts baptismaux le 10 septembre 2002, la MEBF est une association non confessionnelle, apolitique et sans but lucratif, qui regroupe des personnes physiques et morales de droit privé. Sa mission principale est de participer au développement d’un secteur privé fort et compétitif, grâce à la fourniture d’une masse critique et coordonnée de services aux entreprises et aux associations professionnelles. Pour ce faire, la MEBF est investie des missions suivantes :

  • la mise en place et l’animation d’un dispositif d’accueil, d’écoute et d’orientation vers les programmes d’appui au secteur privé;
  • l’exécution de programmes d’appui au secteur privé;
  • un rôle d’interface avec les administrations, les institutions d’appui au secteur privé et les prestataires de services en matière d’information économique, de conseils, de formation et de formalités administratives;
  • toute activité ou opération annexe ou connexe nécessaire à l’accomplissement de son objet.

http://www.me.bf

 

 

7- La Société de Gestion de la plateforme Sylvie (SOGESY): société anonyme créée par la CCI-BF, elle est chargée de l’exploitation de la plateforme du Système de Liaison Virtuelle pour les opérations d’Importation et d’Exportation (SYLVIE). Cette plateforme interconnecte tous les acteurs intervenant dans la collecte des documents aux fins du dédouanement. Elle permet aux importateurs et exportateurs ou à leurs représentants (Commissionnaires en Douane Agréés) de collecter l’ensemble des documents requis pour le dédouanement de leurs marchandises de façon plus simple, plus rapide et plus économique.