Aller au contenu principal
Accueil \ Nos Services \ Vous former, vous perfectionner

Flash info

Nos valeurs: Équité - Engagement - Sens de la responsabilité - Esprit d’équipe - Professionnalisme - Proactivité.

Vous former, vous perfectionner

La CCI-BF met en œuvre une politique de formation professionnelle avec comme ligne directrice « l’approche par les compétences (APC) ». Cette politique implique un partenariat entre le public et le privé pour la formation de personnel qualifié répondant aux besoins des entreprises. Cette politique repose sur trois piliers :

  • la mise en œuvre d’un dispositif de formation professionnelle, dispositif piloté par la Direction de la Formation Professionnelle ;
  • la gestion des activités des différents centres et écoles de formation ;
  • la mise en œuvre d’études dans le domaine de la formation professionnelle.

La Direction de la Formation Professionnelle (DFP)

La Direction de la Formation Professionnelle (DFP) s’investit dans la mise en œuvre de la politique de formation de la CCI-BF à travers la mise en œuvre d’un dispositif d’accompagnement de la formation professionnelle et la gestion de centres et écoles de formation professionnelle. La DFP compte en son sein trois services dédiés à la formation professionnelle :

  1. Le Service des Ecoles du Commerce et de l’Industrie (SECI) comprenant :
  1. Le Service des Ecoles du Tertiaire (SET) comprenant :
  1. Le Service Ingénierie et Formation Continue (SIFC), à la fois un service d’ingénierie de formation, de réalisation d’études emploi/formation et de mise en place d’un centre de ressources emploi/formation, sa mission est d’apporter une contribution significative au pilotage de la formation professionnelle au Burkina Faso (adaptation de l’offre de formation aux besoins du système économique) et d’assurer un service d’appui/conseil aux opérateurs économiques. Il développe et anime une cellule ingénierie de formation dédiée aux entreprises afin de les aider à identifier leurs besoins de formation, de les formuler en plans ou programmes de formation. Le Service pilote aussi des projets de formation dans une logique d’adéquation formation–emploi. Il s’agit :
  • du Projet Emploi des Jeunes et Développement des Compétences (PEJDC) à travers la mise en œuvre du dispositif de la « formation à la demande des entreprises » ;
  • du Projet Régional d’Appui au Pastoralisme au Sahel (PRAPS) à travers  l’amélioration de l’employabilité de 1000 jeunes dont 30% de femmes issus des ménages pastoraux.

Ce service dispose d’un dispositif de veille informationnelle en matière de formation professionnelle.

En plus de ces services dédiés à la formation, le dispositif de la formation professionnelle compte :

  1. les Centres d’alphabétisation visent à renforcer les capacités et les aptitudes professionnelles des commerçants en général et ceux du secteur informel en particulier à travers l’apprentissage des langues nationales. Ces centres sont ouverts sur l’ensemble du territoire burkinabè. Nous comptons pour l’année 2019 plus de quarante centres d’alphabétisation fonctionnelle.
  2. le centre de langues : il s’agit de la création prochaine d’un centre de formation en langues émergentes dans les affaires. Des formations seront dispensées dans les langues suivantes : chinois, russe, arabe, espagnol, anglais.
  3. l’Académie internationale pour la gouvernance et le leadership économique (AIGLE) : la mission essentielle de l’AIGLE est d’encourager et de permettre aux chefs d’entreprises, aux administrateurs et aux hauts cadres des entreprises publiques et privées burkinabè et aux futurs promoteurs d’apporter une valeur ajoutée à leurs organisations et d’adopter les pratiques les plus avancées en matière de gouvernance d’entreprise. L’Académie se veut un lieu de rencontre, de débats, de réflexions et d’échange d’idées, offrant aussi des formations et un accompagnement pour toutes les parties souhaitant aller de l’avant dans le sens d’une saine gouvernance d’entreprise.